Victime ou vainqueur de nos pensées

On se réveille le matin, et les nouvelles sont déjà prêtes à nous accueillir, que ce soit au journal télévisé, des histoires sur Facebook, les remarques du jour sur Twitter, ou des photos surprenantes sur Insta. On est constamment bombardé d’infos qui prétendent être essentielles, mais certaines d’entre elles nous laissent avec un arrière-goût de crainte et nous donnent l’impression d’être de plus en plus submergés.

Dans cette saison, la Bible nous donne des outils efficaces pour garder nos cœurs, nos pensées et notre esprit sur Dieu et son royaume.

« Sans doute, nous sommes des hommes et nous vivons comme tels, mais nous ne menons pas notre combat d’une manière purement humaine. Car les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas simplement humaines ; elles tiennent leur puissance de Dieu qui les rend capables de renverser des forteresses. Oui, nous renversons les faux raisonnements, ainsi que tout ce qui se dresse présomptueusement contre la connaissance de Dieu, et nous faisons prisonnière toute pensée pour l’amener à obéir à Christ. » 2 Corinthiens 10 :3-5

Nous avons le choix quand une pensée nous vient, soit de la laisser entrer directement, et parfois causer d’importants dégâts… soit nous la prenons en main pour être triée. Ne laissons pas entrée libre à toute pensée. Nous devons être comme le guichet à l’entrée « As-tu un ticket ? ».

Comment savoir ce qu’on doit garder ? Dieu nous a donné sa parole et son Esprit…

« Ta parole est comme une lampe qui guide tous mes pas, elle est une lumière éclairant mon chemin. » (Psaume 119.105)

 « Quand l’Esprit de vérité sera venu, il vous conduira dans la vérité tout entière. » (Jean 16.13)

Soyons remplis du Saint Esprit, demandons-Lui de nous aider à faire le tri, lisons la Bible qui va nous remplir de sa vérité. Si une pensée nous mène vers le désespoir, l’angoisse, la rancune, l’ingratitude, le péché, la peur, on peut tout de suite la balancer aux déchets et même éviter la source de ces pensées s’il faut. Si une pensée nous amène à nous appuyer sur Dieu, à chercher sa face et son royaume, à le louer, à intercéder, à aimer Dieu et aimer les autres, à une paix inébranlable, là nous pouvons la garder.

Dans cette saison, soyons des guichets très vigilants, faisons le tri nécessaire afin de garder nos yeux fixés sur Jésus, notre glorieux espoir !

Post par Maddy Sharpe

Une réflexion au sujet de « Victime ou vainqueur de nos pensées »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s