Les Actes des apôtres: la persécution

Actes 4: la persécution est-elle inévitable ?

Il ne faut pas attendre longtemps pour que la persécution envers les croyants commence à Jérusalem. Dès le chapitre 4 de Actes, Pierre et Jean sont arrêtés et mis en prison après avoir guéri un paralysé à la « Belle porte » et annoncé avec puissance la bonne nouvelle à ceux qui étaient présents au temple ce jour-là. 

Jésus les avait prévenus !

Devrions-nous en être surpris ? Non, je ne pense pas. Jésus a lui-même dit les paroles suivantes dans les béatitudes :

« Heureux serez-vous quand les hommes vous insulteront et vous persécuteront, lorsqu’ils répandront toutes sortes de calomnies sur vous à cause de moi. Oui, réjouissez-vous alors et soyez heureux, car une magnifique récompense vous attend dans les cieux. Car vous serez ainsi comme les prophètes d’autrefois : eux aussi ont été persécutés avant vous de la même manière. » Matthieu 5:11-12 

Jésus lui-même a dit que l’on devait se réjouir quand les hommes nous insultent et nous persécutent à cause de son nom. Donc, Jésus savait que, dès que ces disciples proclamaient la bonne nouvelle, ils seraient soumis aux moqueries et à la persécution. 

La persécution fait partie du cycle d’expansion de l’Eglise

En fait, on voit clairement dans tout le livre des Actes le cycle suivant : Prières – Miracles – Annonce de l’Evangile – Conversions – Persécution – Prières – etc. Donc, il est clair que la persécution fait aussi partie de la vie normale de l’Eglise primitive. Mais pourquoi ? Je pense qu’une des raisons principales est que la bonne nouvelle libère les captifs et que cette liberté retrouvée va souvent à l’encontre de ce que les pouvoirs en place font pour rester au pouvoir. Par exemple, dans Actes 4, avec Pierre et Jean, les chefs religieux ont peur que le peuple ne les reconnaisse plus comme leader spirituels. En effet, la bonne nouvelle de la croix de Jésus déclare que chaque personne qui met sa confiance en Jésus a accès directement à Dieu et n’est plus obligée de passer par les prêtres et les sacrifices pour être pardonnée de ses péchés ! Quelle révolution ! 

Aujourd’hui, encore même dans nos pays occidentaux si l’on rentre dans un cycle Prières – Miracles – Annonce de l’Evangile – Conversions, ne soyons pas surpris si l’on est aussi victime de la persécution et prions comme Pierre et Jean l’ont fait :

« Maintenant, Seigneur, vois comme ils nous menacent, et donne à tes serviteurs la force d’annoncer ta Parole avec une pleine assurance. Étends ta main pour qu’il se produise des guérisons, des miracles et d’autres signes au nom de ton saint serviteur Jésus. » Actes 4:29-30 

Post par Stéphane Demoulin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s