Marc en mars: jour 19

LIRE MARC 10 v 1 - 31 

Le mariage, les enfants et le royaume de Dieu

Notre passage d’aujourd’hui commence d’une façon familière : Jésus est à nouveau en mouvement, suivi comme souvent par de grandes foules et, encore une fois, ce sont les pharisiens qui lui posent des questions (en espérant le piéger). Marc nous a déjà raconté comment les pharisiens ont questionné Jésus sur le sabbat (2v23-3v6), Satan (3v20-30) et la sainteté (7v1-13). Maintenant ce sont les sujets brûlants du mariage et du divorce qui les intéressent. Sur le sujet du divorce, Jésus appelle ses auditeurs – qu’ils soient du premier ou du vingt-et-unième siècle – à la fidélité. Le fait que Moïse (le grand héros des pharisiens) a donné certaines conditions permettant le divorce n’est pas un signe que Dieu est en faveur du divorce. Au contraire, la permission donnée par Moïse était une concession et non pas un commandement. Jésus met l’accent sur la première description du mariage qui était donnée bien avant la Loi juive – « au commencement de la création » (v6). Le plan de Dieu pour le mariage a toujours été que le mariage entre homme et femme soit exclusif et marqué par une fidélité qui dure tout au long d’une vie.

Après cet enseignement sur le mariage, nous lisons un moment touchant de la vie de Jésus. Des gens veulent amener leurs enfants à Jésus pour qu’il les bénisse mais les disciples veulent les en empêcher. Clairement ils pensent que Jésus est trop occupé et trop important pour consacrer du temps aux enfants. Mais Jésus voit les choses différemment et dit les fameuses paroles « Laissez donc les petits enfants venir à moi » (v14). Il y a deux aspects dans ce mini enseignement de Jésus:

  1. Soyons ceux qui accueillent des enfants. Nous devons donner une grande priorité aux enfants; ils ne sont pas ‘moins importants’ que les adultes.
  2. Soyons des imitateurs des enfants. Il y a bien entendu certaines attitudes enfantines que nous ne devons pas copier mais, en même temps, il y a toutes ces attitudes que nous voyons souvent chez les enfants que nous devrions adopter : la simplicité de cœur, la rapidité à pardonner et à faire confiance ou simplement la vulnérabilité et l’humilité.  

Enfin, dans la dernière partie de notre lecture, nous rencontrons un homme dont l’attitude semble loin de ces ‘attitudes d’enfant’. Il a amassé une grande fortune qu’il n’est pas prêt à perdre pour suivre Jésus. Jésus dit qu’il sera « difficile » pour cet homme « d’entrer dans le royaume de Dieu » (v23) tout comme quelqu’un qui « ne reçoit pas le royaume de Dieu comme un petit enfant, n’y entrera pas » (v15). Choisissons aujourd’hui le bon chemin; le chemin du royaume de Dieu.

Priez pour les enfants présents dans votre vie (vos enfants, vos petits-enfants, les enfants de l’église, les enfants de vos amis…)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s