Marc en mars: jour 21

LIRE MARC 11 v 1 - 11 

L’arrivée à Jérusalem

Notre lecture du livre de Marc arrive à un moment charnière aujourd’hui. Jusqu’à maintenant, Jésus a passé tout son temps dans des régions en dehors de Jérusalem, mais Jésus arrive désormais dans la grande ville, la scène de sa mort et de sa résurrection. 

Dans la première moitié du livre, Marc nous a présenté Jésus, ‘l’homme d’action’: toujours en mouvement, entouré par des grandes foules; souvent en confrontation avec les leaders religieux alors qu’il accomplissait de nombreux miracles. A partir du chapitre 8, tous ces aspects restent présents dans son évangile mais Marc introduit un nouvel élément : Jésus a commencé à parler de ce qui l’attend à Jérusalem (8v31, 9v9, 10v33-34).  Au chapitre 11, notre regard se tourne vers la mort de Jésus à mesure que celui-ci s’en rapproche.

Dans les derniers chapitres du livre, le ton est différent. Nous ne trouvons plus aucune mention d’un miracle accompli par Jésus ni de voyages vers d’autres parties du pays dans les six derniers chapitres de l’évangile de Marc. Ce changement de ton est caractérisé par les actions et les paroles:

  • Les actions: nous voyons plusieurs gestes et actes physiques de Jésus ou faits à l’encontre de celui-ci qui sont porteurs d’énormes significations. Par exemple, la malédiction du figuier au chapitre 11, l’onction de parfum à Béthanie au chapitre 14 ou la célébration de la Pâque également au chapitre 14. Ces actions ne sont pas le fait du hasard et Marc veut les rapporter pour approfondir notre compréhension de l’identité et de la mission de Jésus.
  • Les paroles: il y a plus de passages d’enseignements dans ces derniers chapitres qu’avant. Même si Marc veut toujours nous montrer Jésus en action, il choisit d’inclure certains enseignements de Jésus dans cette section de son évangile. 

Spécifiquement, nous lisons aujourd’hui la description de l’entrée de Jésus à Jérusalem. Encore une fois, Jésus est le maître de la situation. Jésus entre en humilité et douceur sur un ânon et il est accueilli par la foule qui le reconnaît comme roi. Ils crient « Hosanna » (v9), un mot qui veut dire simplement ‘louange à’. Cet homme qui va bientôt être cloué à une croix avec au-dessus de sa tête l’inscription « Le roi de juifs » (15v26) est accueilli et loué par la foule. Il est un roi humble et doux mais digne de notre louange et digne d’être suivi.

Priez pour quelqu’un que vous n’avez pas vu depuis plus d’un an.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s