Marc en mars: jour 28

LIRE MARC 14 v 43 - 72 

Le silence de Jésus

Nous lisons aujourd’hui diverses épreuves que Jésus a dû subir avant sa crucifixion. Sa souffrance est aux mains de plusieurs personnes :

  • v45: Jésus est trahi par Judas, un de ses disciples. Il semble que l’argent fut une des raisons pour lesquelles Judas a choisi le chemin de la trahison (14v11).
  • v50: Jésus est abandonné par ses disciples. Quelle douleur ce dut être pour Jésus d’être arrêté par les gardes pendant que « tous ses compagnons l’abandonnèrent et prirent la fuite ».
  • v55-59: Jésus doit entendre les mensonges et les fausses accusations des chefs religieux.
  • v65: Ces même hommes ainsi que les gardes crachèrent sur lui et « lui donnèrent des gifles ».
  • v66-73: Pendant que Jésus est maltraité, un de ses proches prétend ne l’avoir jamais connu. 

La trahison, l’abandon, l’injustice, la violence et le déni d’un ami !  Quelles séquences de coups pour Jésus. Dans son évangile, Marc nous a montré la puissance supérieure de Jésus. En quelques mots, il a calmé une tempête violente (4v39), donné la permission aux démons de sortir (5v13) ressuscité un enfant mort (5v41), ouvert les yeux d’un aveugle (7v34) et dit à un figuier de ne plus porter de fruit (11v14). L’autorité de Jésus est incontestable : quand il parle, les choses changent. Mais dans ce passage-ci, Jésus permet à tous ces événements affreux et cruels de se produire. Il laisse les gardes l’arrêter et reste silencieux la plupart du temps lors de son procès devant le grand-prêtre. C’est un silence choisi qui continue devant Pilate quelques heures plus tard (15v5).

Pourquoi Jésus laisse-t-il faire tout cela ? Parce qu’ « il en est ainsi pour que les Écritures s’accomplissent » (v49). Jésus sait que sa mort est inévitable : selon la Bible, c’est le dessein de Dieu, la seule manière de traiter le péché des hommes. Dans le jardin de Gethsémané, Jésus a demandé à Dieu de changer ses plans mais il s’est aussi soumis à la volonté et aux desseins de son Père (v36). Jésus approche maintenant de la mort, le point culminant du plan de Dieu. Il est soumis à sa volonté et prêt à « donner sa vie en rançon pour beaucoup » (10v45). 

Prenez du temps aujourd’hui pour réfléchir à la mort de Jésus à la croix. Remerciez Jésus pour son sacrifice et réfléchissez à ce que cela implique pour vous aujourd’hui. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s