Marc en mars: jour 29

LIRE MARC 15 v 1 - 41 

La substitution et l’accès

Vendredi saint. Un jour solennel pour commémorer les événements qui sont au centre de notre lecture d’aujourd’hui. La mort de Jésus est un acte d’amour profond qui a changé le cours de l’humanité. Au centre de toute la souffrance physique décrite ici, nous voyons deux grands aspects de la mort de Jésus :

  1. La mort de Jésus est un acte de substitution. Dans le désir d’apaiser la foule, Pilate offre Barabbas à la place de Jésus. Marc nous dit que Barabbas est un meurtrier (v7). Il semble que Pilate pense que la foule va préférer la mort de Barabbas à celle de Jésus mais il a sous-estimé les leaders religieux qui montent la foule contre Jésus (v11). C’est donc un jour de libération pour Barabbas et sa place est prise par Jésus. Un meurtrier est libre, pendant que celui que Pierre appellera quelques semaines plus tard « l’auteur de la vie » (Actes 3v15) est tué. L’auteur de la vie donne sa vie pour que quelqu’un qui a pris des vies soit libre. Nous voyons ici le principe biblique de la substitution. Jésus est tué à la place de Barabbas mais, en réalité, il est tué à la place de nous tous. Comme les agneaux sacrifiés à la place des Israélites dans l’Ancien Testament, Jésus est l’Agneau de Dieu sacrifié à notre place pour nos péchés.
  1. La mort de Jésus est un acte qui nous ouvre l’accès au Père. Au moment où Jésus rend son dernier souffle, l’énorme rideau du Temple « se déchira en deux, de haut en bas » (v38). Le Temple était l’endroit de la présence de Dieu, là où demeurait le divin. Un grand rideau de 20 mètres séparait les prêtres et la présence de Dieu. Au moment où Jésus meurt, l’accès libre au Père est donné. Toute barrière entre les hommes/femmes et leur Créateur n’existe plus.  

La crucifixion de Jésus est au centre des quatre évangiles et au centre de la vie chrétienne. Pour ceux qui veulent devenir disciple de Jésus, il y a trois étapes essentielles:

  1. Reconnaître nos péchés: Comme les disciples et les pharisiens, nous ne sommes pas parfaits. Par nos actions et nos paroles, nous avons brisé le cœur de Dieu. Nous confessons à Dieu notre imperfection et notre besoin de lui.
  2. Recevoir le pardon: Comme Barabbas, nous méritons la mort. Mais grâce à la mort de Jésus, le substitut parfait, Dieu nous pardonne. Ce pardon nous donne un accès libre à Dieu le Père. Nous demandons à Dieu le pardon de nos péchés.
  3. Répondre à sa grâce: Après avoir reconnu nos péchés et reçu le pardon de Dieu, notre réponse est de vivre une vie de consécration envers Dieu et envers les autres. La vie d’un disciple peut maintenant commencer : une vie centrée sur la personne de Jésus et vécue en communauté avec d’autres disciples.

Si vous n’êtes jamais devenu disciple de Jésus, faites-le aujourd’hui en passant par les trois étapes ci-dessus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s